Roger Guérin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roger Guérin

Message  Admin le Dim 7 Oct - 12:10

http://www.dailymotion.com/video/xcb27w_roger-guerin-enregistrement-de-carr_music
Roger Guérin fait des études classiques de violon, puis de trompette et de cornet à pistons au Conservatoire national de Paris.
Il débute dans l'orchestre d'Aimé Barelli en 1947 et obtient les premiers prix de trompette (1949), de solfège et de cornet (1950) au Conservatoire de Paris, alors rue de Madrid.
En 1958, il représente la France au Festival de Newport et obtient en 1959 le prix Django-Reinhardt de l'Académie du Jazz. Un son incomparable à la trompette si bémol ou au bugle lui confère une similitude dans ses prestations avec celles de Clifford Brown. Il va être repéré par Quincy Jones grâce à son ami Dizzy Gillespie2.
En 1959, Roger Guérin participe à l'enregistrement de la fameuse Suite en ré bémol au sein du quartette de Martial Solal.
Par la suite on le rencontre sous la direction des principaux chefs d'orchestre français des années 1950 : Tony Proteau, Ray Ventura, Gérard Pochonet, Claude Bolling, Christian Chevallier, Martial Solal et André Hodeir, ainsi qu'aux côtés de Don Byas, James Moody, Benny Golson, Django Reinhardt, Buck Clayton, Jimmy Raney et Bobby Jaspar.
Dans les années 1960, il participe aux formations de Quincy Jones, Dizzy Gillespie, Francy Boland, Pierre Michelot, Raymond Fol, Ivan Jullien, Jef Gilson, et toujours André Hodeir et Martial Solal, auquel il restera fidèle lorsque ce dernier remontera son big band en 1980.
Roger Guérin a enregistré le solo de trompette pour le célèbre Armstrong de Claude Nougaro.
Il fut aussi chanteur dans le groupe vocal Blue Stars puis avec Les Double Six au début des années 1960.
Il dirige l'orchestre du Casino de Paris, avec Zizi Jeanmaire en vedette de 1970 à 1975, puis se consacre à l'enseignement, au CIM et dans les conservatoires. Il tourne en quintet be-bop avec Dominique Di Piazza (Victoires de la Musique), Luc Plouton, Bob Revel, Jean Louis Billoud, James Darlays, Andy Baron, et d'autres jazzmen, dans les années 1990.
Il a vécu ses dernières années aux Saintes-Maries-de-la-Mer, où des enregistrements magnifiques ont été réalisés à la fin du xxe siècle, Aux Vagues, établissement face à la mer, avec une rythmique de New York. Il remonta avec ses amis parisiens le Big Band de l'Olympia de Paris en 2006, et suivra les jazzmen basés dans l’Hérault.
Roger Guérin a donné son dernier concert le 20 janvier 2010 aux Voûtes, à Junas, pour l'association Junasolasido dont il était le président d'honneur.
Il est mort des suites d'une chute dans un cours d'eau passant près de chez lui.
avatar
Admin
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 28/09/2012

http://lescuivres.forumsmusic.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum